Recherche animateurs aumônerie

Cette année, une centaine de jeunes de la paroisse fréquentent l’aumônerie, au Calvel, et ils seront encore plus l’année prochaine. De la 6ème à la Terminale, ils se retrouvent deux vendredis par mois pour approfondir leur foi et vivre une expérience communautaire. En octobre dernier, ils sont partis en pèlerinage à la Salette, ont découvert Rocamadour en avril…

Pour les accompagner et les former, nous avons besoin d’adultes. Les besoins grandissent chaque année avec notamment de nombreuses demandes de baptêmes et première communion.

Si vous pensez que ce service est fait pour vous, n’hésitez plus ! Une rencontre de présentation de l’aumônerie et de préparation de l’année prochaine est prévue le mercredi 22 mai à 20h au presbytère de Balma.

La confession dans la vie des jeunes

temoignages jeunes

Le 15 mars dernier, au cours de la soirée d’adoration et confession de l’aumônerie, deux jeunes de terminale ont accepté de témoigner devant les autres sur la place de la confession dans leur vie.

Jeanne, 17 ans :

J’ai au-dessus de mon bureau cette phrase de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus qui dit : “Puisses-tu utiliser ces cadeaux que tu as reçu et transmettre l’amour qui t’a été donné.” Lorsque qu’il m’a été demandé de témoigner sur comment je vivais la confession, j’ai su que je devais partager l’expérience de miséricorde de Dieu que j’avais vécu lors d’un pélé VTT. La préparation de mon témoignage s’est faite assez spontanément même s’il a fallu me replonger un peu plus profondément dans ce que cela avait changé, mon état d’esprit à ce moment-là… A chaque point fort, j’ai ouvert ma bible et j’y trouvais un passage qui correspondait parfaitement à ce que je voulais dire. La main de Dieu me guidait. Devant les jeunes, j’ai ressenti du stress évidemment, puis une grande paix. Je savais que c’était l’Esprit-Saint qui agissait à travers moi et j’éprouvais une grande joie en voyant les visages attentifs des collégiens et lycéens qui avaient une grande soif de Dieu. Je voyais aussi le visage de mes amis qui avaient le sourire jusqu’aux oreilles. Comme s’ils me disaient par là qu’ils étaient fiers de moi ! J’ai été très heureuse d’avoir ainsi partagé ma foi. J’ai ressenti beaucoup de gratitude envers Dieu et encore une fois j’ai pris conscience de toutes les belles choses qu’il permet dans ma vie.

Florian, 17 ans :

J’ai accepté de donner ce témoignage à la demande du père Aymar, des amis ayant déjà témoigné sur les JMJ, lors de la soirée louange de Noël. Je n’avais aucun problème avec cette idée car j’avais des choses à partager. La préparation s’est bien passée, je l’ai fait en plusieurs étapes : dans le bus le matin en allant au lycée, jusqu’au matin même, où j’ai fini de tout préparer. Je n’ai pas vraiment pu me préparer à l’oral, mais comme mon témoignage était principalement construit sur une anecdote personnelle, vécue lors du pélé VTT, je me suis dit que ce n’était pas forcément grave. Au moment de témoigner j’ai d’abord ressenti beaucoup de stress à l’idée de passer devant plus de 70 jeunes. Mais j’ai rapidement été mis en confiance et tout est devenu plus simple. J’ai ressenti une grande joie en faisant mon témoignage, particulièrement après. En effet, je n’avais pas vraiment l’impression d’avoir réussi et pourtant plusieurs personnes m’ont dit avoir été touchées par mon histoire et ont eu envie de se confesser ensuite.